Le test du masque demi-couvert AirGearPro G-500

AirGearPro est une marque familière auprès des professionnels de la peinture et de l’industrie. Le fabricant produit des appareils respiratoires spécialement conçus pour des utilisations pratiques et sensibles. La marque n’a cessé de développer ses gammes afin de produire des masques de protection plus modernes et plus spécifiques. Fruit de cette constante élaboration, le AirGearPro G-500.

Il s’agit d’un masque demi couvert ou un demi-masque fourni avec un kit très complet pour une utilisation optimale. Il est muni de lunettes de protection afin d’éliminer le risque que des projections de poussières ou de débris en tout genre viennent entrer malencontreusement dans vos yeux. Le G-500 est surtout connu pour son rapport performance-prix qui fait de lui un des respirateurs les plus recommandés du marché actuellement.

Un masque de protection respiratoire très accessible

Le AirGearPro G-500 remplit très bien ses fonctions de protection. Bien qu’il s’agit d’un masque de protection qui ne couvre pas l’intégralité du visage, ses accessoires ont été pensés pour pallier à ce manque et tout compte fait, ça lui fait gagner en légèreté et en ergonomie. Il est bien recommandé pour les travaux à la maison, dont la peinture ou la maçonnerie. Ne convient pas à l’exposition à des extrants irritants et toxiques, mais offre quand même un niveau de protection satisfaisant.

Un filtre pratique, mais limité

Le AirGearPro G-500 n’est pas reconnu comme un masque de protection certifié. En effet, les modes d’utilisation du respirateur font de lui un appareil du quotidien qui n’entre pas dans le cadre d’activités spécifiques. Cependant, les tests en situation réelles ont démontré une performance satisfaisante. C’est le cas notamment de l’exposition à la poussière du plâtre, du bois et des particules fines qui sont présentes dans l’air.

Le masque AirGearPro G-500 dispose d’une cartouche à charbon actif fonctionnant parfaitement en éliminant les odeurs désagréables. Cependant, il ne s’agit pas d’un masque à gaz, car son filtre ne protège pas suffisamment aux expositions au gaz, à la vapeur de peinture et au dissolvant.

Confort et ergonomie

Du fait de sa typologie à demi couverture, le masque AirGearPro G-500 est très facile mettre en place. Il s’adapte facilement au visage et convient à toutes les dimensions pour une utilisation en toute aisance. Le masque et les lunettes séparés sont un avantage considérable, car vous avez libre choix sur l’utilisation de l’un ou de l’autre.

Le champ de vision est excellent, car les lunettes servant de visières sont très larges. Les possibilités de réglages font que ce masque est dédié à tous les utilisateurs.

Prix du AirGearPro G-500

Il s’agit peut-être de l’argument choc du AirGearPro G-500. Le kit de base est assez fourni avec le masque de protection, les lunettes de protection assorties, deux cartouches de filtre et huit filtres de coton. Le tout, pour un prix des plus raisonnables. Le masque AirGearPro G-500 est donc le respirateur à garder constamment sous la main.

Utilisation du AirGearPro G-500 et ajustement

Un masque qui filtre bien est de peu d’utilité s’il n’est pas près du visage. Un mauvais ajustement peut réduire considérablement l’effet protecteur, car les aérosols contenant des coronavirus pourraient entrer et sortir par les fuites.

Il n’existe actuellement aucune taille normalisée pour les masques respiratoires. Il est d’autant plus important qu’un modèle s’adapte au plus grand nombre, qu’il soit rond ou étroit, visage long ou court, nez d’aigle ou retroussé, bouche petite ou large.

Si l’ajustement n’est pas optimal. Si un masque comme le AirGearPro G-500 ne s’adapte pas de manière optimale, il se peut qu’il ne protège pas mieux qu’un masque médical ou un masque en tissu. Mais même si un masque ne filtre que 30 % des particules d’aérosol d’une personne infectée et que le masque d’une personne en bonne santé ne filtre également que 30 %, les aérosols, et donc la charge virale potentielle, sont réduits d’environ 50 %. Et c’est mieux que rien. Si le masque que vous portez actuellement ne vous convient pas, vous devrez en choisir un autre la prochaine fois. Parce qu’un masque 100 % étanche est souhaitable.

Seule la couche filtrante chargée d’électricité statique est efficace. Les performances de filtration des masques certifiés sont créées par la charge statique dans la couche de tissu intermédiaire, une propriété que les masques en tissu faits maison ou simples cousus dans les usines textiles ne peuvent pas avoir. Les taux de fuite globaux mentionnés dans la norme concernent la pénétration latérale des polluants et expliquent pourquoi la protection certifiée de la bouche et du nez ne peut être que le deuxième choix dans l’utilisation quotidienne : seuls des masques de protection bien ajustés de niveau de protection deux et trois assureraient la sécurité.

Conclusion

Le AirGearPro G-500 est un masque de protection demi ouvert qui offre pas mal de garantie pour protéger efficacement contre les polluants qui peuvent affecter la santé respiratoire. Son prix est également un réel avantage et la diversité d’accessoires fournit avec le kit lui confère un atout modularité très considérable.

Il est cependant recommandé de toujours veiller à son utilisation de manière adéquate, car une protection mal utilisée est nulle et ne contribue en rien à votre protection. Suivez les consignes utilisateurs, ou même, les conseils d’un médecin pour tirer le maximum d’avantage de votre masque.

Que ce soit pour les travaux quotidiens des activités ponctuelles ne mettant pas en œuvre des matériaux irritants ou dangereux, le masque AirGearPro G-500 est votre meilleur allié.

Rate this post