Quel type de masque pour l’amiante ?

Porter un masque est indispensable pour protéger les voies respiratoires lors des travaux dans un lieu à risque d’exposition à l’amiante. Le choix d’un masque dépend de l’objectif de son utilisation et du niveau d’empoussièrement dans une zone de travail. Quel type de masque pour l’amiante ? Nos conseils vous serviront de guide pour choisir le masque de protection le plus adapté à vos besoins.

Masque pour l’amiante : quel est l’intérêt de l’utilisation de ce type de masque respiratoire ?

Tous les travaux de désamiantage nécessitent l’utilisation des appareils de protection respiratoire. Le port d’un masque spécifique est obligatoire dans un environnement comportant un risque d’exposition à l’amiante. Un produit contenant de l’amiante libère dans l’air des fibres nuisibles à la santé. Ces particules engendrent entre autres des maladies respiratoires dont :

  • l’amiantose : une fibrose des poumons due à une exposition à l’amiante ;
  • le cancer du poumon : le risque de cancer est surtout élevé pour les fumeurs effectuant des travaux de désamiantage sans masque de protection respiratoire contre l’amiante.

L’utilisation d’un masque de protection respiratoire est obligatoire durant les travaux dans un lieu exposé à des facteurs environnants dangereux. En fonction du type de masque, il peut protéger vos voies respiratoires contre les poussières, les gaz et les différentes particules pouvant nuire à votre santé.

Masque pour l’amiante : quel type de masque offre un niveau de sécurité optimale ?

Les masques à filtre servent à protéger les voies respiratoires. Le niveau de sécurisation ainsi que l’efficacité diffèrent d’une catégorie de masque à une autre. Un masque jetable à filtre FFP1 protège contre la poussière. Les masques FFP2 à valve offrent une protection optimale contre la concentration de substances chimiques dans l’air. L’utilisation d’un A2P2 permet de filtrer les gaz, les aérosols de classe 2 ainsi que les vapeurs organiques.

Un masque respiratoire de type FFP3 protège des particules fines. Son efficacité est prouvée pour réduire le risque de problèmes de santé dû à l’amiante. Ce masque jetable respecte la norme en vigueur relative à la protection de son utilisateur. Les filtres aident à lutter contre la pollution et les aérosols solides.

Masque pour l’amiante : quels sont les masques pour l’amiante à privilégier ?

Le niveau d’efficacité d’un masque respiratoire jetable ou réutilisable dépend de sa capacité de piégeage. Les masques FFP de classe 1 sont de faible capacité tandis que ceux de classe 3 offrent une capacité de protection optimale à l’amiante. Le choix d’un masque de protection respiratoire à valve doit être adapté au niveau d’empoussièrement dans un lieu de travail :

  • pour un niveau 1 : un masque à gaz jetable ou un masque à pression négative suffit afin d’assurer une protection des voies respiratoires dans un lieu à faible empoussièrement ;
  • pour un niveau 2 : l’utilisation d’un masque à ventilation assistée aide à se protéger des fibres de l’amiante ;
  • pour un niveau 3 : l’usage d’un système à adduction d’air est recommandé afin de réduire le risque de problèmes de santé résultant de l’exposition à l’amiante.

Plusieurs paramètres déterminent le choix d’un type d’appareil de protection respiratoire. La durée des travaux et de l’évaluation des risques d’empoussièrement dans une entreprise font partie des critères à prendre en considération.

Bon à savoir

Le choix d’un masque à ventilation assistée réutilisable ou d’un masque à simple filtre jetable dépend de plusieurs facteurs. Vérifiez la conformité d’un masque à la norme de protection respiratoire et privilégiez le type de masque FFP3 afin d’assurer un confort d’utilisation et une sécurité optimale contre l’amiante. Équipez-vous également des équipements et appareils APR lors d’un travail exposé au risque d’amiante élevé.

Rate this post