Notre test du masque de protection Dräger X-plore 3300

Nasum propose un masque à gaz servant à prévenir l’inhalation de particules dangereuses issues de la peinture et de la pulvérisation. Réputé pour être compact, confortable et performant, nous avons décidé de tester ce masque de protection Dräger X-plore pour déterminer ses caractéristiques et son niveau de filtration des particules solides et liquides.

Présentation du masque à gaz et de protection Dräger X-plore

Le masque de protection Drager est un équipement à la fois sécuritaire et confortable lors des travaux de peinture et de pulvérisation. Composé de trois couches de haute qualité et d’une valve filtrante, il permet de respirer convenablement tout en évitant l’infiltration des poussières et des aérosols nocifs dans la voie respiratoire.

Sa conception en silicone de qualité alimentaire et ses bandes élastiques en caoutchouc offrent un confort d’utilisation et excluent toute gêne au niveau du visage. Le pourtour intérieur du masque est revêtu de joint en même temps souple et compact. Le pont au niveau du nez peut être ajusté à la convenance de l’utilisateur.

Ce masque de peinture ne risque pas de se casser lors de son port. Il reste parfaitement en place en s’adaptant à la morphologie faciale de son usager. Il protège à 95 % contre les particules nocives solides et liquides qui pourraient se propager sur le lieu de travail : poussières, pollen, moisissures, aérosols…

Ce masque de protection possède aussi deux cartouches de gaz permettant de faire face sans contrainte aux vapeurs organiques issues de la peinture au pistolet. Il purifie parallèlement l’air qui entre dans les poumons lors des travaux de peinture. Sa protection est également utile pour les travaux de sciage, meulage, démolition, rénovation et pulvérisation de pesticides.

Doté d’un système ergonomique et d’une fixation de filtres, il offre la possibilité de le lier à un autre filtre de protection. Équipement facile à monter et disposer, la combinaison de son étui avec son couvercle est aisée.

Le masque de protection Dräger procure plus de protection et de performance et reste adapté à l’usage professionnel grâce à sa version 3.0. Il est également réutilisable à demi-visage. Son fonctionnement ne requiert ni piles ni batteries, et son intervention couvre plusieurs domaines d’activités dans les usines céramiques, les mines, les cimentiers, les travaux de chantier, les entreprises de construction et de décoration intérieure.

Caractéristiques techniques du masque à gaz et de protection Dräger

  • Matériau : Caoutchouc et silicone de qualité alimentaire
  • Longueur : 10 cm
  • Largeur : 10 cm
  • Hauteur : 10 cm
  • Usage : Peinture, pulvérisation
  • Style : Version 3.0
  • Contenu du lot : 1 double masque à gaz 6200 N95, 2 boîtiers, 2 filtres en cotons, 2 cotons, 1 manuel d’utilisateur multilingue

Notre test du masque à gaz et de protection Dräger

test masque de protection Nasum

Nous avons commencé par tester la facilité de montage du masque de peinture drager. Nous avons suivi les instructions fournies dans le manuel accompagnant le produit. À première vue, les étapes pour l’assemblage et les fixations des filtres semblent plutôt longues, mais en pratique, c’était comme un jeu de construction facile.

Après avoir mis le filtre en coton dans le boîtier de la première couverture, nous avons pu combiner sans difficulté l’étui avec le couvercle. Nous avons par la suite fermé cet ensemble avant de refaire la même opération sur l’autre couverture. Nous avons trouvé très simple la fixation des filtres car il nous fallait juste la pivoter d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre.

Après ce montage pratique, nous avons continué le test du masque à gaz et de protection Dräger par son système de maintien au visage. Lors de cette étape, nous avons premièrement noté la facilité de l’ajustement de ce respirateur due à ses deux cordons élastiques. Le premier tient le masque au sommet du crâne, et le second derrière la nuque. Il suffit donc de tirer dessus pour ajuster le masque à la morphologie du visage.

Une fois qu’il a bien été installé sur le visage de notre ami, nous lui avons demandé ses impressions et sensations. Il nous a fait remarquer qu’il respirait convenablement à l’intérieur de cet équipement et qu’il est bien adapté à ses lunettes de travail. Nous avons donc cherché à découvrir l’origine de cette aisance de respiration et nous avons pu déceler une explication logique. Au niveau de la bouche, un clapet conditionne la sortie d’air automatique lors de l’inspiration, l’air est donc dévié vers les côtés et s’introduit dans les filtres.

détail masque de peinture Nasum

Lors du test, nous avons prévu d’utiliser une machine à poncer et à découper spécial bois et plaque de platre. Cette machine fait du grand bruit pendant l’usage et nous étions contraints d’utiliser des casques antibruit. Le masque de protection Drager permet l’utilisation d’autres équipements de protection disposés au niveau de la tête.

Une minute après avoir utilisé la ponceuse électrique, elle a dégagé des fumées inconfortables liées au bois meulées qui ont gêné notre respiration. Cependant, notre ami qui portait le casque n’a pas réagi face à cette incommodité alors qu’il était évidemment le plus proche de la machine. Nous l’avons intercepté pour lui demander l’effet des fumées et de la poudre de ponçage sur sa respiration. Il a en effet affirmé que le masque Dräger était comme un mini-modèle des grands masques industriels avec son système de filtration très efficace.

Nous avons également testé ce masque de protection Dräger X-plore sur une femme asthmatique qui voulait peindre ses murs au pistolet, et sur un homme qui voulait démolir son ancien garage. En utilisant le respirateur, la dame n’avait pas de symptômes d’asthme ni pendant ni après la peinture. Pour notre démolisseur, il a apprécié le fait que les poussières n’ont pas eu d’effet sur ses poumons.

Avis sur le masque à gaz et de protection Dräger X-plore

Notre avis sur le masque de peinture Dräger reste positif au sujet de son système de filtration. Nous apprécions particulièrement sa capacité à filtrer les particules liquides, en plus des particules solides. Nous approuvons également l’action de ce respirateur Drager X-plore à améliorer la qualité de respiration à l’aide de son système de sortie d’air automatique lorsque le porteur du masque inspire.

Notre avis positif concerne aussi son côté professionnel. Nous trouvons intéressant qu’il soit utilisable dans divers domaines d’activités. D’après ceux qui l’ont déjà utilisé, le masque à gaz Dräger affiche une différence nette par rapport aux masques en tissu et à la plupart des modèles disponibles sur le marché. Cette différence se retrace surtout au niveau du confort d’utilisation et de l’efficacité de son système de filtration.

5/5 - (1 vote)

Dernière mise à jour le 2023-11-27