Quel filtre pour masque respiratoire ?

Les masques de protection correspondant à un environnement chargé de gaz toxiques sont différents du masque adapté à un milieu de travail poussiéreux. Et pour cause, les filtres intégrés dans ces appareils varient selon leurs fonctions. Chaque système de filtration est conçu spécifiquement pour une substance polluante en particulier. C’est pour cette raison que les masques de protection respiratoire ont un indice de protection, une référence symbolisée par une composition d’une ou plusieurs lettres et d’un chiffre (exemple : A1). La lettre désigne le type de polluant filtré, et le chiffre, la classe du filtre. Afin d’en savoir davantage sur le dispositif de filtration d’un masque de protection respiratoire, voici les informations à savoir.

Les filtres à gaz pour masque de protection respiratoire

Intégrant du charbon actif, les filtres à gaz sont les dispositifs présents dans les masques. Ils sont conçus pour protéger les utilisateurs des vapeurs, des gaz toxiques et de certains produits chimiques. Ces dispositifs varient en fonction de leur efficacité et des substances qu’ils filtrent.

Suivant les normes, les filtres à gaz d’un masque de protection respiratoire sont divisés en trois classes selon la teneur en gaz dans l’air et leur capacité de filtration.

  • la classe 1 représente les filtres à gaz les moins efficaces et convient à un taux de 0,1 % de gaz ;
  • la classe 2 correspond aux filtres d’efficacité moyenne dans un environnement dont la teneur en gaz varie de 0,1 % à 0,5 % ;
  • la classe 3 regroupe les filtres les plus efficaces pour une teneur en gaz de 1 %.

Afin de savoir de quels types d’éléments toxiques le masque respiratoire protège le porteur, référez-vous aux lettres. Ces dernières sont également accompagnées de couleurs spécifiques :

  • A (marron) : vapeurs organiques dont le point d’ébullition est supérieur à 65 °C ;
  • AX (marron) : gaz et vapeurs inorganiques dont le point d’ébullition est inférieur ou égal à 65 °C ;
  • B (gris) : vapeurs inorganiques autres que le CO ;
  • E (jaune) : acides, dioxyde de soufre…
  • K (vert) : ammoniac ;
  • CO (noir) : monoxyde de carbone ;
  • I (orange) : iode.

Il existe des masques respiratoires de protection conçus pour vous protéger contre plusieurs types de gaz et de vapeurs. Dans ce cas, l’indice de protection du filtre est représenté par les lettres et les couleurs correspondantes.

Les filtres anti-particules/anti-aérosols pour masque de protection respiratoire

Les masques de protection respiratoire munis de ces filtres sont conçus pour retenir les poussières, les particules, la fumée, les virus et certains aérosols liquides. Ces dispositifs de filtration se distinguent également par une composition de lettre(s) et de chiffre. Comme les filtres à gaz, les filtres contre les aérosols sont également classés en fonction de leur efficacité.

  • la classe 1 inclut ceux adaptés aux particules non toxiques en arrêtant au moins 80 % des aérosols ;
  • les filtres de classe 2 assurent un niveau de protection moyen et filtrent les éléments irritants tels que la silice en retenant autour de 94 % ;
  • la classe 3 regroupe les dispositifs les plus efficaces contre les aérosols et les particules toxiques.

Le masque de protection respiratoire équipé d’un filtre anti-particules a la lettre P dans son indice de protection. Ainsi, le filtre intégrant produit sera marqué P1, P2 ou P3.

Les filtres combinés pour masque de protection respiratoire

Il existe des masques de protection respiratoire capables de filtrer à la fois le gaz et les particules. Ces appareils intègrent différents types de filtres, d’où l’appellation « filtres combinés ». Ce type d’appareil de protection a donc pour indice, plusieurs lettres et chiffres (par exemple A2B2-P3). Ces derniers désignent la classe de chaque filtre ainsi que le type de gaz et de particules auquel il correspond.

Conclusion

Afin d’assurer votre sécurité, tenez compte de l’environnement de travail avant de choisir votre masque de protection. Veillez à ce que les filtres correspondent aux polluants éventuellement présents dans l’environnement. Rappelez-vous que ces pièces doivent être remplacées après une certaine durée d’utilisation. Autrement, le masque de protection à cartouche risquerait d’entraver votre voie respiratoire au lieu de la protéger.

Rate this post